La pratique du dialogue social au Bénin

Toute démocratie qui se veut réellement au service du progrès social et du bien-être des citoyens doit privilégier le dialogue comme outil majeur de gouvernance en édictant des règles ou mécanismes de prévention et de règlement des conflits sociaux.

Au Bénin, la tradition de résolution des conflits par le dialogue, notamment à travers l’arbre à palabre, fait partie intégrante du patrimoine culturel et remonte aux origines anciennes. La réussite de la Conférence Nationale en 1990, qui a permis une transition pacifique d’un système autocratique à un système démocratique, en est une illustration.

La dernière crise sociale de 2014 entre le gouvernement et les syndicats qui n’a eu son salut qu’après le recours au dialogue, est une illustration éloquente des tensions sociales qui peuvent découler du déficit de dialogue entre les différents acteurs.

Bulletin de Cotonou Dialogue social, la Friedrich-Ebert-Stiftung en tant que fondation politique allemande qui promeut la démocratie et donc le dialogue inclusif entre acteurs, ambitionne d’apporter sa contribution aux débats en cours sur la pratique du dialogue social au Bénin.

La Fondation Friedrich Ebert a également consacré sa quatrième édition des « soirées politiques » à ce sujet. Elle a offert une opportunité d’échange entre acteurs divers sur les fondements des dysfonctionnements mais visait surtout à rechercher des solutions consensuelles pour rétablir la confiance nécessaire à un dialogue social réussit: Actes de la Soiree Politique sur la pratique du dialogue social au Bénin: analyse et perspectives