Les interrogations de la diaspora sur le scrutin et le profil type d’un Président de la République dès 2016

Les 22 et 23 février 2015 s’est tenu à Rosny-sous-Bois un Symposium sur le thème : les élections présidentielles et la citoyenneté en Afrique : le cas du Bénin. A ce rendez-vous peu habituel étaient des béninois venus du pays et beaucoup plus de la diaspora tant française, belge, italienne qu’allemande.

Cette rencontre a permis aux participants de différents pays d’Afrique et du Bénin d’échanger sur la question des élections présidentielles. Ce Symposium a été l’opportunité d’examiner en profondeur les questions développementales et surtout les critères de base qui permettront au peuple de déterminer quel candidat, sur la base de quel discours est le plus qualifié pour mériter les suffrages des électeurs béninois tant résidents au Bénin que faisant partie de la diaspora.

Le présent document fait un point de toutes les communications qui ont été présentées mais aussi des travaux en commissions au cours desquels les différents ateliers se sont penchés sur les questions qui inhibent le développement du Bénin. Ce document contient aussi Douze Questions auxquelles les candidats aux élections devraient répondre à partir de leur projet de société, afin d’éclairer davantage leurs électeurs.

La Fondation Friedrich Ebert a trouvé original le fait que des Béninois de la diaspora se préoccupent du processus démocratique en cours dans leur pays et s’est s’associe à cette initiative pour procurer une plateforme de débats à tous les acteurs et contribuer ainsi à l’amélioration de la gouvernance démocratique au Bénin.

Téléchargez ici la publication des Tresseurs de Cordes, écrit sous la coordination du Dr Nadin Ange Kokodé et édité par la Fondation Friedrich Ebert: « Les élections présidentielles et la citoyenneté en Afrique : le cas du Bénin. Réflexions sur le scrutin et le profil type d’un président de la République dès 2016″