La démocratie à l’épreuve au Bénin: 100 jours sous Talon, que retenir ?

Faire le bilan de l’action du président Patrice Talon cent jours après son arrivée au pouvoir : tel était l’objectif de la 9ème Soirée Politique que la Fondation Friedrich Ebert a organisée le 13 juillet 2016 à son siège à Cotonou. Intitulée « La Démocratie à l’épreuve au Bénin : 100 jours sous Talon, que retenir ? », cette soirée a connu une forte participation des acteurs politiques et de la société civile. On y comptait notamment la présence des ministres de l’actuel et de l’ancien régime ainsi que des députés et des syndicalistes.

Les Soirées politiques de la Fondation sont des occasions de débats sur des questions d’importance pour la consolidation de la démocratie. La modération des débats de cette neuvième édition a été assurée par la journaliste Djamila Idrissou Souler.

Quant au panel, il était constitué de l’ancien ministre Gustave Sonon, du directeur général de l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi (Anpe) Urbain Amegbedji, du secrétaire général de la Fédération des syndicats des travailleurs de l’administration des finances (Fésyntra-Finances), Laurent Metognon et de la coordonnatrice du Wildaf (Women in Law and Development in Africa) Huguette Bokpe-Gnacadja.

Les débats ainsi que les contributions de l’assistance ont permis de retenir trois grandes choses :

  • Des efforts notables sont en cours après un état des lieux fait dans chaque département ministériel et suivant une méthodologie mise en place par le gouvernement ;
  • Le défaut de communication sur les actions de la nouvelle équipe a été unanimement reconnu par les panelistes, le public et la forte délégation du gouvernement (trois ministres) venue assister à la soirée politique ;
  • Des recommandations ont été formulées pour que l’attention du gouvernement se focalise davantage sur les actions qui conduisent très vite à faire baisser la pauvreté, à exploiter le secteur privé et l’informel pour répondre au besoin d’emploi de la jeunesse qui était très présente à la soirée.