Agenda de la Démocratie 2013

Agenda de la Démocratie13Si la Friedrich-Ebert-Stiftung (FES) avait auparavant élaboré un Agenda de la presse et de la communication, avec le concours de l´Union des Professionnels des Médias du Bénin (UPMB) et l’Union des Journalistes Indépendants du Togo (UJIT), dans l’objectif de renforcer le rôle des médias dans la consolidation de la démocratie, cette année, elle en a élargi les

thèmes à un public plus diversifié et ce, afin de ne pas circonscrire le débat relative à la démocratie aux seules questions de la liberté de la presse.

L’Agenda, désormais intitulé « Agenda de la démocratie » abordera ainsi des sujets plus variés sur la vie politique au Bénin.

D´une part, les questions relatives à la réforme de la Liste Electorale Permanente Informatisée (LEPI), continueront d’alimenter les débats tant des acteurs politiques que de la société
civile. Cette situation est d´autant des plus souhaitées car elle sera le gage de l’amélioration de l´instrument garantissant la crédibilité des élections à venir.

D’autre part, les événements qui ont révélés de vifs débats entre les titulaires du pouvoir et l’opposition se sont accumulés en 2012, sans nul doute, ils continueront également cette année de retenir l’attention des citoyens, qui attendent surtout des deux camps qu’ils trouvent un consensus pour résoudre les grands enjeux politique, économique et social auxquels le Bénin est confronté.

Pour cette première édition de l’Agenda de la démocratie, les thèmes retenus portent sur des réflexions divers allant du rôle du Franc CFA dans le développement économique de l´Union Economique et monétaire Ouest-Africaine (UEMOA), à la problématique de la prise en compte du genre dans les instances de décision, en passant par la question de la pluralité syndicale en Afrique ou encore l´accès des acteurs politiques aux médias, une réflexion sur l’amélioration des partis politiques au Bénin, pour terminer sur une note concernant la reddition des comptes dans la gestion des affaires publics.

L´objectif est avant tout de susciter des débats constructifs auprès de nos lecteurs.