Jeunes Leaders face à l’Histoire du Bénin

photo1Les 25 participants de la première édition du programme Jeunes Leaders ont entamé ce vendredi 27 juin 2014, en guise de rentrée solennelle, la première session dudit programme. Constituée essentiellement de cours et des sorties qui ont le mérite de s’inscrire dans un même esprit, celui de l’« l’histoire du Benin et les grands défis de demain », ladite session s’est étalée sur une durée de trois jours à savoir les 27, 28 et 29 juin 2014 offrant en passant aux Jeunes Leaders, des moments conviviales avec d’imminents experts œuvrant dans divers domaines. Il faut noter qu’au-delà de l’aspect d’ouverture qu’elle revêt, cette première session a eu pour objectif principal de faire la rétrospective de l’histoire contemporaine du Benin, en vue d’une approche prospective sur les défis actuels et futurs.

Ainsi, le Dr. Pierre Metinhoué, enseignant au département d’histoire de l’université Abomey-Calavi, Monsieur André-Marie Johnson, journaliste et réalisateur béninois, le Professeur Antoine Robert Détchenou, professeur certifié de Lettres Modernes à l’Université Abomey-Calavi, le Professeur Fréderic Joël Aïvo, agrégé de Droit public ont eu tour à tour l’honneur de donner le pas de cette formation en s’entretenant avec les 25 participants sur divers volets de cette thématique cruciale de l’ « l’histoire politique contemporaine du Bénin et les grands défis de demain. »

Dans une autre perspective il s’agissait pour les 25 Jeunes Leaders de faire l’état des lieux des grands défis de l’heure pour une réflexion prospective. Il ressort notamment de leur constat que le manque de vision claire, la mauvaise perception de l’intérêt général et la forte régionalisation de la vie politique et sociale au Bénin ont constitué jusqu’alors les plus grands handicaps du leadership. Dans un esprit de cohésion indépendamment de leurs différentes origines, ils ont émis le vœu de d’opérer une véritable capitalisation des acquis tout au long de la formation Jeunes Leaders, en vue d’une bonne restriction et d’un avenir prometteur au Bénin.