La gouvernance de la filière coton béninoise


Dans le but d’encourager un dialogue inclusif sur les conclusions et interrogations majeures d’une étude conduite par la Plate forme des Acteurs de la Société Civile du Bénin (PASCIB), la Friedrich-Ebert-Stiftung (FES) a organisé une Soirée Politique portant sur« la gouvernance de la filière coton: enjeux, défis le jeudi 18 juillet 2013.

Ont été invités pour débattre de ce sujet : l’honorable Candide AZANAÏ, député à l’Assemblée Nationale, M. Assogba HODONOU, Directeur de la programmation et de la prospective au Ministère de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche, M. Hyppolite KOUKOU, Secrétaire Général de la Chambre du Commerce et d’Industrie du Bénin et M. Aurélien ATIDEGLA de la Plateforme des Acteurs de la Société Civile du Bénin.

Pendant deux heures, le riche débat qui a suivi la présentation des conclusions et recommandations majeures de l’étude, a permis à la centaine de participants d’échanger sur les causes et les impacts économiques de la baisse tendancielle de la production du Coton depuis les cinq dernières campagnes.

La gouvernance de la filière a été au cœur de la discussion et les participants se sont accordés sur la nécessité de ramener la « question coton » au sein d’un espace d’auto gouvernance où siégerait tous les acteurs concernés. Ils ont par ailleurs encouragé l’Etat à poursuivre ses efforts de diversification des filières conformément aux orientations de la SCRP3 afin de donner plus de chance à la relance du secteur agricole au Bénin.

Voici la publication sur la gouvernance de la filière coton béninoise.