Recueil des textes fondamentaux de la HAAC

CouvertureL’on ne saurait concevoir une démocratie authentique sans une contribution significative des médias. En effet, les médias assurent la mission d’information, de formation et de modulation de la conscience civique des citoyens. De ce point de vue, le rôle des médias est d’une importance capitale en démocratie.

C’est justement pourquoi les médias ne peuvent et ne doivent évoluer dans un contexte de liberté sans borne. Il en est ainsi parce que les médias ne sont pas seulement capables de forger des œuvres magnifiques; ils peuvent également être vecteurs de graves dérives susceptibles de mettre en péril l’équilibre de toute une nation. Face à cette dialectique, les pouvoirs publics ont l’obligation de garantir la liberté de la presse, mais surtout d’en assurer la régulation pour, en amont, prévenir les dérives, et en aval, en faire porter la charge aux auteurs. C’est certainement cette exigence qui a motivé le constituant béninois à ériger au rang d’institution de la République la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) à laquelle est confiée à travers l’article 142 de la Constitution du 11 décembre 1990 la mission cardinale de garantir et d’assurer la liberté et la protection de la presse, ainsi que de tous les moyens de communication de masse dans le respect de la loi. Aussi, la HAAC devra t-elle veiller au respect de la déontologie en matière d’information et à l’accès équitable des partis politiques, des associations et des citoyens aux moyens officiels d’information et de communication.

Mais pour cerner l’esprit des décisions prises par la HAAC, il importe de s’imprégner de l’essentiel des textes qui établissent le droit des médias au Bénin ; d’où la pertinence du présent recueil de textes. Il présente, dans un dessein d’exhaustivité, l’ensemble des textes relatifs à la HAAC et à la vie des médias au Bénin. La présente version rend également hommage à l’ensemble des personnalités qui, une fois dans leur vie, ont siégé en tant que Conseillers à la HAAC, et intègre les décrets de nomination accompagnés de leurs photos. Après une première édition, cette deuxième publication revue et complétée vient, j’en suis convaincu, combler un vide. Je voudrais donc saisir cette opportunité pour remercier tous ceux qui ont contribué à la réalisation de ce recueil.