La Friedrich-Ebert-Stiftung au Bénin : un héritage, un esprit et une présence constante depuis 1993 !

« La démocratie a besoin des démocrates »
Friedrich Ebert (1871-1925)

Cette phrase très célèbre de Friedrich Ebert peut être considérée comme son héritage politique. Elle constitue en effet la vision, la philosophie qui fonde le travail de la Friedrich-Ebert-Stiftung (FES). La Friedrich Ebert Stiftung, fondée en 1925, est la plus ancienne fondation politique en Allemagne. Elle est une association d’intérêt public qui souscrit aux idées de la démocratie sociale. Elle porte le nom du premier président démocratiquement élu, Friedrich Ebert, dont elle entend poursuivre l’œuvre en faveur d’une politique de liberté, de solidarité et justice sociale. La FES contribue au renforcement de la démocratie et au processus de développement à travers ses bureaux répartis dans divers pays d’Afrique, d’Asie, d’Amérique Latine et d’Europe de l’Est. Présente géographiquement dans six pays en Afrique de l’ouest la FES couvre une dizaine de pays à travers un réseau de partenaires représentatifs de toutes les couches de la société et avec lesquels elle apporte une modeste contribution à l’approfondissement de la démocratie et à la définition de stratégies de développement économique et social. Au Bénin la FES est présente depuis 1993.

Pourquoi la FES s’est elle installée au Bénin ?

A la faveur de la conférence des forces vives de la nation de février 1990, le Bénin s’est engagé dans un processus de démocratisation avec pour socle une constitution qui a réaffirmé des principes de liberté, de justice sociale et d’égalité et qui par ricochet a institué des institutions de contre pouvoir. Il y allait donc de soi que cette Démocratie naissante qui a fait le lit à une flopée d’initiatives politiquement intéressantes retienne l’attention d’une Fondation Politique telle que la Friedrich-Ebert-Sitftung. Le multipartisme politique intégral, le pluralisme syndical et médiatique accompagnée par une société civile engagée étaient les indices du nouveau contexte et ont contribué à la signature d’un accord de siège avec le gouvernement béninois en mars 1993. La FES a mis un point d’honneur à l’accompagnement du processus démocratique à travers l’appui à des partenaires dynamiques tels que les medias, les syndicats, les organisations de femmes, la société civile en général, les partis politiques, le parlement, etc.

1993-2018 la FES : une structure en pleine mutation

La FES a ouvert son Bureau de Cotonou en juin 1995 après avoir signé l’accord de siège en mars 1993. Mais avant cette ouverture officielle, elle menait depuis 1992 des activités au Bénin sous la coordination des bureaux du Nigeria (en 1992) et de la Côte d’Ivoire (de 1993 à 1994).

Pour s’installer au Bénin, elle a commencé ses activités dans un petit bureau offert gracieusement par la GTZ. Ensuite, elle a aménagé dans un cadre relativement modeste dans la zone du « Camp Guézo ». C’est seulement après qu’elle a intégré, au quartier  « Les Cocotiers », un cadre plus spacieux et plus fonctionnel qui lui permet d’y tenir des activités d’envergure. Progressivement, le personnel s’est élargi, passant de deux (2) à onze (11) agents.

Par ailleurs, de 2003 à 2010, la FES-Bénin a été  chargée de la coordination du projet régional pour l’accompagnement du processus de mise en œuvre de l’Accord de Cotonou. Elle  a ainsi facilité la mise en réseau de diverses organisations syndicales et de la société civile  en vue de l’élaboration de stratégies pour le suivi de l’Accord de Cotonou et le suivi des négociations de  l’Accord de Partenariat Economique (APE) entre la CEDEAO et l’Union Européenne. A travers ce projet régional, la FES a accompagné ses partenaires à jouer un rôle actif dans l’influence du processus de conception et de mise en œuvre de la politique commerciale et de l’intégration régionale.

Depuis 2015, elle coordonne les activités du Togo et depuis 2016 le bureau de la FES Cotonou assure la présence de l’institution au Burkina Faso.

En 25 ans de présence au Bénin, la FES s’est illustrée auprès de ses cibles par des actions d’accompagnement du processus démocratique. Aux acteurs politiques, la Fondation a souvent offert l’occasion d’exprimer leurs idées en toute liberté sur les questions d’intérêt public ; à côté des forces autres sociales (syndicats et société civile), la Fondation se montre comme un partenaire efficace pour la création de groupes de pression auprès des dirigeants et pour la cause des citoyens. Les jeunes et les médias ne sont pas en reste. Au profit des premiers, la Fondation a instauré depuis 2014 un programme dénommé « Jeunes Leaders du Bénin », une école de formation au leadership politique et social. Les seconds bénéficient de l’appui de la Fondation Friedrich Ebert pour le renforcement de la liberté de la presse au Bénin à travers des formations au profit des acteurs des médias. Il est opportun d’insister sur quelques unes de ces actions-phares de la FES-Bénin.

1.     Les soirées politiques

La démocratie ne se réduit pas à la seule tenue d’élections périodiques, mais elle implique encore et surtout la participation active des citoyens et des groupes sociaux à des discussions et à la prise de décisions importantes. La démocratie, c’est la recherche d’une conciliation d’intérêts entre les différents groupes de la société, la protection des minorités ainsi que la recherche de solutions socialement équitables. Démocratie signifie également transparence, responsabilisation du peuple dans le processus de prise des décisions politiques. Démocratie signifie aussi débat public sur la gouvernance de la Cité. C’est en 2013 que les Soirées Politiques ont été lancées

Les Soirées politiques constituent « l’arbre à palabre » du débat public sur l’actualité socio-politique et économique au Bénin. Tenus en présence du public qui se mobilise toujours en grand nombre au fil des éditions, ces débats ont vu se confronter les idées des personnalités politiques (aussi bien de la mouvance que de l’opposition chaque fois) et ou de la société civile sur des sujets qui divisent parfois l’opinion au Bénin. C’est là que réside indubitablement le succès de cette initiative qui a le mérite d’ouvrir le débat sur des sujets de grande préoccupation afin d’éclairer la lanterne des populations. D’une dizaine d’éditions depuis cinq ans, les Soirées politiques ont porté sur des thèmes variés  comme :

–       Le nouveau code électoral voté en 2018

–       Le droit de grève au Bénin dans le contexte de sa suppression à certaines corporations de la fonction publique en 2018

–       « La révision constitutionnelle au Bénin, parlons-en mars 2017

–       « Projections de réformes après 2016 : orientations pour le système partisan au Bénin »,

–       Les priorités de l’agenda présidentiel 2016-2021, février 2016

–       La démocratie à l’épreuve au Bénin:  100 Jours Sous Talon, Que retenir ?  juillet 2016

–       ’’Conjoncture économique au Nigeria et implications  de gouvernance pour le Bénin’’, décembre 2016

–       Quel Parlement pour préserver les acquis démocratiques au Bénin ?  février 2015

–       La pratique du dialogue social au Bénin 2014

–       Le régionalisme et la cohésion sociale au Bénin 2014

–       Regards croisés des acteurs politiques et de la société civile sur la LEPI, la Liste électorale permanente informatisée au moment du blocage de son actualisation en 2014

–       La gouvernance de la filière coton (2013)

–       Le projet de révision de la Constitution introduite par le gouvernement de Boni YAYI en 2013

2.     Jeunes Leaders du Bénin

« Jeunes Leaders du Bénin » (JLB) est le programme phare de la FES-Bénin depuis 2014. Conçu et mis en œuvre à la suite d’une étude[1] qui a conclu au désintéressement des jeunes vis-à-vis de la gestion des affaires publiques et des autorités politiques, ce programme organisé en plusieurs six sessions, constitue une école de formation des dirigeants du Bénin de demain.

Sélectionnés suite à un appel à candidatures national, les Jeunes Leaders du Bénin, reçoivent six (06) mois durant une formation à plusieurs modules et thématiques : l’histoire politique du Bénin, la radioscopie de l’économie béninoise, le fonctionnement des institutions de la République, l’Etat et le citoyen, la sécurité dans la République, la problématique de l’emploi et de la formation et les techniques de développement personnel.

En cinq promotions (2014, 2015, 2016, 2017 et 2018), le programme JLB a contribué à propulser des jeunes engagés dont plusieurs figures se distinguent déjà par leur positionnement à la tête d’organisations ou de mouvements politiques ou de la société civile.

3.     Des publications

La démocratie se nourrit aussi de réflexions indépendantes sur différentes questions socio-économiques et politiques. La FES-Bénin produit et/ou aide à produire à cet effet des publications sur des questions variées touchant à la pratique démocratique du Bénin. Ainsi, elle réalise ses propres publications, commandite des études, ou finance des publications sur des questions.

Rue Amelco, les Cocotiers, Tri postal

08 BP 0620

Cotonou – Bénin

(+229) 67 67 04 65

info@fes-benin.org

S'abonner à notre Newsletter

Rejoignez notre mailing list pour recevoir les informations de la FES Bénin

Vous êtes abonné aux news de la FES Bénin