Florent COUAO-ZOTTI

Florent COUAO-ZOTTI

Ancien professeur de lettres, journaliste et auteur de vingt-trois livres, il est lauréat de plusieurs distinctions dont le Prix de l'Académie française.

Le Tempo Corona

De la Chine, les Béninois n’ont qu’une image caricaturale. Longtemps, ce pays et ses ressortissants suscitaient dans leurs têtes l’image de mangeurs de margouillats, ces reptiles familiers qui errent sur les murs de clôture et que les enfants s‘amusent à chasser et à piquer avec les seringues. Justement, dans les années quatre-vingt, au moment où les Chinois construisaient le Stade de l’Amitié, certains gamins facétieux, étaient allés leur proposer des margouillats déjà tués et brochetés. Ils pensaient que nos amis allaient s’en émerveiller et en saliver. Mais les travailleurs de l’Empire du levant n’ont pas apprécié l’offre. Ceux d’entre eux qui avaient des notions de Kung Fu avaient dû déployer bras et jambes pour leur infliger une correction en bonne règle.

Mangeurs dits de margouillats, de caméléons et autres animaux, les Chinois ont, imagine-t-on, l’appétit si féroce que même les espèces les plus rares en tremblent pour leurs poils. Le pangolin s’est ainsi retrouvé dans leurs assiettes. Et ses défenseurs de s’en indigner : comment une telle bête qui ne se rassasie que de fourmis, peut-elle susciter la rage carnassière des… 

S'abonner à notre Newsletter

Rejoignez notre mailing list pour recevoir les informations de la FES Bénin

Vous êtes abonné aux news de la FES Bénin