Amadou Sadjo Barry

Amadou Sadjo Barry

Covid-19 : envisager « l’Afrique d’après » d’un point de vue politique

L’annulation ou l’allègement de la dette est-il une solution pour relancer le développement de l’Afrique post-Covid-19 ?  Si cette question se pose, c’est parce que dans la grande majorité des pays africains l’État demeure captif des pratiques infra-institutionnelles qui empêchent de le constituer en un agent de justice. En effet, les institutions politiques et sociales ne sont pas organisées d’une manière qui leur permette de satisfaire aux besoins du développement humain, économique et social. Ainsi, en l’état actuel où l’État est amputé de sa dimension effective, il est difficile de voir comment l’argent que rendrait disponible l’annulation de la dette contribuera à relancer le développement de l’Afrique. Le risque étant même réel que, dans cette situation où l’État est lourdement affaibli par l’absence de mécanisme de contrôle et de surveillance du pouvoir, l’annulation de la dette ne se traduise par un renforcement des régimes autoritaires et injustes. Il importe donc par-delà les considérations de nature économique, de penser la relance du développement de l’Afrique post-Covid-19 en interrogeant les conditions politiques sans lesquelles l’idée même de développement se trouve condamnée à l’échec.

Pour que la crise sanitaire actuelle ne prenne pas en otage le développement du continent, il faudra que les solutions envisagées prennent en compte des préalables politiques qu’on ne trouve pas dans la majeure partie des pays africains. Quels sont ces préalables si importants ? C’est d’abord l’organisation de relations sociales dans le cadre d’une justice partagée par tous. C’est ensuite rendre autonome et indépendante la sphère publique seule capable de donner forme à l’idée de bien commun et d’une communauté d’hommes avec des intérêts convergents. Puis, c’est établir une relation contractuelle entre gouvernants et gouvernés.  Enfin, c’est une organisation et une pratique du pouvoir qui donnent du contenu aux institutions politiques et sociales…

S'abonner à notre Newsletter

Rejoignez notre mailing list pour recevoir les informations de la FES Bénin

Vous êtes abonné aux news de la FES Bénin