Du 13 au 15 janvier 2021 se tient à l’Université d’Abomey-Calavi un Colloque international sur les « Politiques publiques et constructions de l’État national en Afrique de l’Ouest francophone ». C’est avec l’appui technique et financier de la Fondation Friedrich Ebert Bénin.

« Politiques publiques et construction de l’État national en Afrique de l’Ouest francophone ». C’est la thématique au cœur d’un colloque international qui se tient depuis ce mercredi 13 janvier 2021 à l’Université d’Abomey-Calavi. Pendant trois jours, une cinquantaine de chercheurs et praticiens apportent leurs contributions dans le cadre des réflexions qui se mèneront sous forme de communication. Pour le Représentant résident de la Fondation Friedrich, Hans Joachim Preuss, le thème est d’un grand intérêt et « intéresse au-delà de l’espace francophone de l’Afrique de l’Ouest » parce qu’à l’en croire, « la construction d’un État normal exige la définition des politiques publiques et la précision des projets de société pour répondre aux préoccupations des citoyens ».

 Le Président du comité d’organisation, le Prof Nassirou BAKO-ARIFARI au cours de la cérémonie d’ouverture a rappelé que ce colloque « revêt plusieurs caractères au centre duquel se trouve la quête du Savoir. Dans son mode classique du donné et du recevoir autour de la problématique fédératrice des politiques publiques et de la construction de l’État.  Nous célébrons également à travers ce colloque, les sciences sociales face aux défis du développement dans sa globalité ». Quant au Recteur de l’Université d’Abomey-Calavi, le Prof Maxime da CRUZ, il n’a pas caché sa joie pour la tenue de cette rencontre scientifique à l’Université d’Abomey-Calavi. « L’université place au centre de ces missions de formations et de recherche la production et la diffusion de connaissances scientifiques utiles au progrès sociétal », a-t-il affirmé.  

Mobilisation pour des réflexions sur la Politique publique et construction de l’État national en Afrique de l’Ouest francophone

À l’issue d’un appel à contribution lancé en novembre 2020, le comité d’organisation a mobilisé de nombreux participants aussi bien du monde scientifique que des praticiens afin de présenter les résultats de leurs différents travaux de recherche et leurs expériences. Cette présentation va se faire selon le Prof Nassirou BAKO-ARIFARI « à travers trois axes que sont : « élection, projet de société » et « politique publique, actions publiques, biens publiques et services publiques » et enfin, « migration et brassage intercommunautaire et leur effet sur les politiques publiques et les processus de construction de l’État ».

Dans un contexte de crise sanitaire liée à la pandémie du coronavirus, les différentes communications réparties en 6 ateliers se tiendront en présentiel et par visioconférence. Pour le Président du Comité d’organisation, ce colloque « offre l’occasion aux chercheurs et participants de contribuer à mettre en perspective analytique leur rapport dynamique entre politiques publiques et processus de construction de l’État national dans une Afrique de l’Ouest francophone qui depuis une trentaine d’années fait l’expérience de la transition ou de la consolidation démocratique ». L’enjeu revient donc à s’intéresser au processus de l’État national dans l’espace francophone ouest-africain en revisitant et surtout en questionnant la fabrique des politiques publiques depuis l’élaboration jusqu’à l’évaluation en passant par l’exécution.

Vu la mobilisation des chercheurs pour le colloque, le Recteur de l’Université d’Abomey-Calavi, le Prof Maxime da CRUZ a dit être persuadé « que le cerveau collectif que forme toutes les compétences mobilisées ici enrichira le thème du colloque de réflexions pertinentes de propositions édifiantes en termes de nouvelles pistes de recherche et d’esquisse d’analyse qui serviront de nouveaux outils d’aide à la décision. »

S'abonner à notre Newsletter

Rejoignez notre mailing list pour recevoir les informations de la FES Bénin

Vous êtes abonné aux news de la FES Bénin