Vendredi 13 novembre a eu lieu la cérémonie de sortie officielle des lauréats de l’édition 2020 du programme Jeunes Leaders du Bénin. C’était à l’hôtel Majestic à Cotonou en présence du Représentant résident de la Fondation Friedrich Ebert Bénin, de l’Ambassadeur de l’Allemagne prés le Bénin et des autorités politico-administratives.

« Aujourd’hui, notre contrat est résilié. Nous vous laissons partir, mais nos espoirs vous accompagnent. Battez-vous pour vos idées, pour vos valeurs et pour votre vision. Battez-vous pour le Bénin ». Ce sont là les mots de Hans-Joachim PREUSS, Représentant résident de la fondation annonçant officiellement la fin de l’édition 2020 du programme Jeunes Leaders du Bénin. C’est au cours d’une cérémonie de sortie solennelle de la 7e promotion qui s’est tenue à Cotonou ce vendredi 13 novembre 2020. Le cercle des Jeunes Leaders du Bénin s’est donc agrandi avec l’entrée de 25 JLB. Désormais au nombre 175, l’effectif est loin d’être selon Hans Joachim Preuss « une masse critique » comme l’ambitionne la Fondation. « Avec ce programme, nous visons à créer à moyen terme une masse critique de jeunes leaders qui auront pour ambition d’occuper des postes de responsabilité dans l’avenir. Aussi, le programme veut contribuer à l’émergence d’une nouvelle classe de dirigeants modernes qui s’engagent à améliorer la situation dans leur pays respectif au niveau politique, économique et social », a affirmé le Représentant résident de la FES. C’est d’ailleurs cette ambition qui motive le contenu des différentes sessions de formation dont bénéficient les lauréats des différentes éditions. Pour cette 7e promotion, la FES a fait le choix comme à ses habitudes de traiter de l’histoire politique du Bénin depuis les indépendances. Pour Hans-Joachim Preuss, « c’est un sujet qui n’est pas toujours connu par les jeunes Béninois. Avec les jeunes leaders, nous avons fait une descente au cœur des institutions du Bénin. Cela a permis aux lauréats de visiter les institutions et de s’informer sur leurs fonctionnements ». L’un des sujets abordés pendant ces six mois est celui de « l’économie béninoise ».

Un programme pas comme les autres

Comme l’ont souvent réaffirmé à chaque édition les Jeunes Leaders du Bénin, « le programme JLB ne sera conte pas, il se vit ». Cette expérience, les lauréats de l’édition 2020 ont eu aussi la chance de la vivre et en tirent des conclusions. Selon Arsène Yaovi, représentant la 7e promotion, « le programme Jeunes Leaders du Bénin contient trois principales innovations qui le distingue des autres programmes de leadership. La première et la principale réside dans le choix des thématiques, la deuxième est la pédagogie utilisée pour former les leaders en devenir et la troisième réside dans la dimension “coaching“. Au regard de ces innovations dont ils ont été bénéficiaires, ils ont affirmé être désormais « prêts pour participer au développement de notre pays ; prêts pour opiner objectivement dans les débats, pour faire des propositions concrètes ; prêts pour relever les défis contemporains et à travailler avec patriotisme et dévouement afin d’être une relève de qualité ». Après cet engagement publiquement clamé, Reckya Madougou, Ancienne Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, a dans son adresse exhorté les heureux récipiendaires à être réaliste. À l’en croire, « Il y a de belles définitions livresques du leadership, mais il a la réalité qui s’impose à nous. Cette réalité, jamais on ne la prévoit.  Vous avez beau reçu les cours de leadership, dans votre quotidien vous allez faire face à des situations parfois injustes, dégradantes, humiliantes, mais vous devez rester debout, la tête haute. Le leader, c’est celui qui réussit à forger sa personnalité, qui est capable de justifier ses choix. Lesquelles ne doivent jamais être contraires à ses convictions ».

 

Véronique Tognifodé Mewanou, Ministre des Affaires sociales et de la Microfinance a voulu prévenir les Jeunes leaders quant aux responsabilités qui les attendent. « La tâche est immense et mon souhait, c’est que vous en preniez pleinement la mesure et que votre unique lettre motive soit de servir le Bénin de manière à impulser le développement. Vous avez reçu une formation solide de personnes pointeuses, mais sachez que c’est maintenant que le plus dur commence. Vous ne deviendrez que de grands leaders qu’au moment où vous prendrez la décision de faire don de vous-même à des causes nobles. Aujourd’hui, considérez que vous naissez de nouveau et votre objectif doit prendre forme. La Fondation vous a donné l’outil nécessaire, c’est à vous de savoir vous en servir », a-t-elle conclu.  

S'abonner à notre Newsletter

Rejoignez notre mailing list pour recevoir les informations de la FES Bénin

Vous êtes abonné aux news de la FES Bénin