À l’issue de la conférence LEAD des Jeunes Leaders du Bénin tenue du 5 au 6 décembre 2020 à Ouidah avec l’appui de la Fondation Friedrich Ebert Bénin, les Jeunes Leaders du Bénin ont procédé à la création du réseau « Alumni JLB » et à l’installation du bureau.

Le réseau « Alumni JLB » est né.  Un an après la volonté exprimée des bénéficiaires du programme JLB de disposer d’un réseau des « Almini JLB », c’est désormais chose faite. À l’occasion de la conférence LEAD sur « le leadership, l’entrepreneuriat, l’action civique et le développement du Bénin » tenue du 5 au 6 décembre 2020 dans la cité historique de Ouidah, les sept promotions ont procédé à l’installation de l’instance dirigeante. Au nombre de 18, ils ont la lourde responsabilité de conduire les rênes du nouveau creuset porté sur les fonts baptismaux à l’issue d’une assemblée constitutive au cours de laquelle la vision et la mission du réseau ont été soigneusement passées au crible.

Le Représentant résident de la Fondation Friedrich Ebert, Hans-Joachim PREUSS a salué l’initiative et par expérience a donné quelques conseils utiles au fonctionnement du réseau. Pour lui, la survie de ce creuset dépend de cinq facteurs que les jeunes Leaders du Bénin ne doivent pas perdre de vue. « D’abord, il faut une vision très claire de ce que l’on veut atteindre, la durée et la durabilité du réseau recommandent d’être patient tout en acceptant les autres ; la définition des intérêts communs permettra à chaque membre du réseau de tirer le meilleur profit de ce creuset, ensuite, il ne faut pas investir beaucoup de temps dans la bureaucratie, car cela peut étouffer la dynamique des uns et des autres ; enfin, il faut investir dans la joie. La joie d’être ensemble, la joie d’organiser quelque chose en commun », a conseillé le Représentant résident. 

Pamela Ariane AGBOZO, Présidente du Réseau « Alumni JLB », ne doute pas de la tâche qui les attend et veut compter sur chaque membre. « On n’aurait pas abouti à ce résultat, mais nous y sommes arrivés.  Nous avions fait preuve de consensus.  Il n’y a pas de doute que nous avons un destin commun celui de créer un réseau fort dans la dynamique de parvenir à une démocratie participative. Nous avons le devoir de faire de ce creuset un réseau d’influence et de lobby afin que la gouvernance espérée soit une réalité dans les prochaines années », a affirmé Pamela Ariane AGBOZO. Elle est aussi persuadée qu’au sein du réseau qu’il y a plusieurs compétences qui doivent être mises au service des différentes initiatives du réseau, mais également au profit du Bénin. Au nom des membres du conseil d’administration, elle a rassuré que « le travail sera fait dans un esprit effectif de consensus pour que chacun y trouve sa place ».

Cette rencontre de deux jours n’a pas été qu’une occasion de création du réseau « Alumni JLB », mais aussi un cadre de réflexion et de renforcement de capacité des jeunes Leaders du Bénin.

Une communication a été présentée sur le thème central « impact de la Covid-19 sur le développement socio-économique au Bénin et rôles de la jeunesse pour une meilleure gestion de l’après-crise » par Myriam Emma Kouassi, JLB de la 7e promotion. Sa présentation a suscité des questions et des contributions preuve de l’intérêt du sujet pour les participants.

Pour être un pôle d’influence comme l’ambitionne le réseau « Alumni JLB », il lui faut affûter ses armes en renforçant la capacité de ses membres. C’est donc à juste titre que Koami Gouton, consultant en communication publique et marketing a outillé les participants sur les « Techniques de Plaidoyer et de lobbying ».

 

 

S'abonner à notre Newsletter

Rejoignez notre mailing list pour recevoir les informations de la FES Bénin

Vous êtes abonné aux news de la FES Bénin